Le gouvernement n’a toujours pas donné son aval pour la reprise des importations de produits carnés en provenance du Brésil, plus d’une semaine après que le pays ait relancé les exportations.

© eburnietoday.com

 

Alors que le Brésil a annoncé, le 8 avril dernier, la reprise des exportations de produits carnés produits sur son sol, le gouvernement gabonais n’a pas encore officiellement réagi à cette décision. L’on se souvient, en effet, que le 28 mars dernier, le gouvernement avait annoncé la suspension de l’importation de viandes et volailles et provenance du Brésil.

Dans le prolongement de cette décision, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa), avait indiqué avoir saisi «à titre conservatoire », le 30 mars dernier, cinq containers de 27 tonnes en provenance du Brésil. Selon directeur général de l’Agasa, la reprise des importations est conditionnée par l’approbation du gouvernement. «Nous attendons les instructions du gouvernement pour la reprise des importations», a déclaré Sylvain Patrick Enkoro.

En 2016, le Brésil est arrivé au deuxième rang des pays exportateurs des produits carnés vers le Gabon. «En moyenne, nous estimons qu’il y a en gros 70 000 tonnes de produits carnés qui entrent au Gabon chaque année. Le brésil représente 13% de ces importations», a estimé Sylvain Patrick Enkoro.

Au Brésil, le Gabon est fourni par l’usine Mineiros, propriété de BRF, qui a relancé ses activités le 10 avril dernier, avec la reprise de la production 24 heures plus tard, après la préparation des chaines de production.

Auteur : Carlyne Mamboundou