Vice-président de la Fédération burkinabé de cyclisme, Lazan Zabré, est arrivé sur cette édition de la Tropicale Amissa Bongo avec 6 coureurs, un DTN et un mécanicien. Dans le classement général de la 1ère étape, son équipe figure au 13è rang. Il s’en explique.

Lazan Zabré. © Gabonreview

 

La rédaction : Comment vos garçons se sont-ils comportés au cours de cette première étape ?

Lazan Zabré : On peut dire qu’ils se sont bien comportés. Malheureusement, on a eu des pannes, notamment des pannes d’air dans les premiers hectomètres. Notre champion a eu son vélo cassé, dont le dépannage n’a pas répondu à nos attentes. Une équipe belge a dû nous prêter un vélo. Trois autres de mes coureurs ont eu des pannes successives durant le parcours, à moins de 20 kilomètres du départ. Un quatrième coureur a eu son guidon cassé. Nous dirons que dans l’ensemble,nous avons été malchanceux aujourd’hui.

Ce matériel peut-il être reconstitué pour la suite de la compétition ?

Nous l’espérons. Mais espérons surtout trouver du matériel que nous pourrons acheter ici sur place. D’autant que nous avons des dérailleurs endommagés, un guidon cassé. Nous espérons vraiment trouver ce matériel ici, pour pouvoir continuer notre compétition.

L’absence de Rasmani Ouedraogo est remarquée cette année. Quelle explication ?

Rasmani Ouedraogo est actuellement aux Etats-Unis avec son frère, où il tente d’intégrer un club, en vue de passer professionnel. C’est son ambition. On attend de voir s’il pourra le faire, et éventuellement, quand il reviendra au pays, vous le verrez à nouveau sur la Tropicale.

Existe-t-il un autre espoir pour remplacer Rasmani, en attendant son retour ?

Effectivement, nous en avons un. Je dirais même qu’on en a deux : Arouna Ilboudo, qui été le maillot jaune du Tour du Faso et Bikenga, un habitué de la Tropicale qui revient de blessures. On a espoir que ces deux feront sensation. 

Quels sont vos projets pour la suite de cette compétition ?

Nous verrons déjà le classement, et nous tenterons de l’améliorer ensuite. Notre ambition est d’être parmi les 20 premiers.