Après un an de suspension de ses dessertes à l’international, la Compagnie aérienne camerounaise Camair-Co reprend ses vols, notamment à destination d’Abidjan, Bangui, Dakar et Libreville.

Le Boeing 767 de la compagnie aérienne camerounaise Camair-Co. © Camairco.net

 

Dans quelques jours, Libreville, Bangui Dakar et Abidjan vont renouer avec les vols de la Cameroun Airlines Corporation (Camair-Co). Un an après la suspension de ses dessertes à l’international, due aux difficultés financières auxquelles était confrontée, la Camair-Co reprend ses vols à destination des quatre capitales africaines.

Selon son directeur général, Ernest Dikoum, qui a annoncé cette décision le 13 septembre à Yaoundé, cette reprise a été facilitée par la subvention de 30 milliards de francs CFA, reçue de l’Etat camerounais. Cette subvention représente la première tranche du financement du plan de redressement de la compagnie nationale dont la dette est estimée à 35 milliards FCFA en 2016.

Cette contribution de l’Etat a permis à la Camair- Co d’acquérir 5 aéronefs dont 2 Boeing 737-700 acquis en avril dernier, 1 Boeing 767-300 et 2 MA-60 de fabrication chinoise. La compagnie envisage également de se doter de 2 Bombardiers canadiens, dans les mois qui viennent.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga