Au terme d’une formation de cinq semaines dans le cadre du programme «Train My Génération Gabon 5000», 117 lauréats ont reçu leurs attestations d’initiation à l’informatique, le 22 décembre à Mouila.

Le représentant de l’Unesco au Gabon, Vincenzo Fazzino avec les lauréats du Train My Génération Gabon 5000 du centre de Mouila, le 22 décembre. © Gabonreview

 

Initié par le ministère l’Education nationale, en partenariat avec l’Unesco et l’opérateur de téléphonie mobile Airtel, le programme «Train My Génération Gabon 5000» a livré sa première cuvée de lauréats dans la province de la Ngounié. Le 22 décembre à Mouila, en effet, 117 lauréats ont reçu leurs attestations d’initiation à l’informatique.

Etalée sur cinq semaines à raison de deux heures par jour, la formation a été ponctuée par 23 évaluations. Ces évaluations avaient pour objectif de jauger le niveau d’assimilation des apprenants. Sur 270 candidats, 117 ont été jugés capables de poursuivre la formation au 2e niveau. Selon le représentant de l’Unesco, cette première cuvée est une étape importante dans la mise en œuvre du programme Train My Generation.

Les lauréats autour du représentant de l’Unesco au Gabon, du gouverneur de la province de la Ngounié et des représentants d’Airtel Gabon, le 22 décembre 2017. © Gabonreview

Selon Vincenzo Fazzino, en effet, cette formation représente «une opportunité pour répondre de façon durable d’une part au déficit de formation des jeunes dans l’initiation à l’outil informatique en général et de formations qualifiantes aux métiers des TIC et, d’autre part de continuer à la réduction des taux d’échec scolaire des élèves en classe d’examens».

Une initiative également saluée par le représentant d’Airtel, ayant vanté l’apport de l’entreprise dans ce programme de formation. «L’apport d’Airtel sert à encourager les opportunités croissantes d’emploi et de création de richesse dans un monde en perpétuelle évolution et de plus en plus connecté au service internet», a déclaré Michel Aubert.

Pour le major des lauréats, Patrick Mendou, «ce programme leur a permis d’avoir une espérance pour leur avenir professionnel». Après Port-Gentil, Bitam, Oyem, Franceville et Libreville, Mouila est la sixième ville à produire les lauréats du programme «Train My Génération Gabon 5000». Lancé officiellement en 2014, ce programme découle d’un partenariat signé entre Airtel et l’Unesco, lors de la 2e édition du New York forum Africa en avril 2013 à Libreville.

Ce partenariat prévoit le financement par Airtel, pour un montant de 2,5 milliards de francs CFA, de la formation de 5000 jeunes gabonais âgés entre 17 et 35 ans, scolarisés ou non, dans les métiers de technologies de l’information et de la communication. Unesco quant à elle, apporte son expertise. Quatre composantes de formation sont prévues dans le programme : la formation à l’outil informatique, le soutien scolaire par la formation à distance (e-learning), l’accompagnement à l’entrepreneuriat des jeunes et, l’accompagnement métiers, à travers des bourses de formation dans les domaines spécialisés.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga