Un mort et une dizaine de blessés ont été enregistrés dans l’accident d’un camion militaire en partance pour le parc de Minkébé.

Illustration sans rapport avec les faits. © jamesmorgan.co.uk

Illustration sans rapport avec les faits. © jamesmorgan.co.uk

 

Un camion militaire de marque Iveco, en partance pour le parc national de Minkébé en vue de la relève des soldats affectés à sa surveillance, a effectué un tonneau, le 27 juillet 2015, aux alentours de Bolossoville, à 26 km d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem. Bilan : un mort et une dizaine de blessés. Le chauffeur aurait mal négocié un virage, selon des sources concordantes.

Si Minkébé, dans la province du Woleu-Ntem, est connu pour son site d’orpamillage, vidé par une intervention militaire en mai 2011, la zone est surtout un lieu de braconnage intensif. Selon une enquête conduite en janvier 2013 par l’ANPN, le WWF et WCS, près de 14.000 éléphants ont été décimés dans ce périmètre entre 2004 et 2012. Les trafiquants d’ivoire repérés dans cette zone n’ont jamais hésité à faire feu sur les écogardes pour tenter de protéger leur butin. Le parc a donc été décrété zone militaire, en novembre 2013, et des soldats s’y relaient régulièrement en vue de la surveillance de cette forêt. La dizaine de blessés dans l’accident sus cité ont été recueillis au Centre Hospitalier Régional d’Oyem (CHRO).