Une délégation du groupe Lycatel (Lycamobile) a séjourné à Libreville le 1er février 2018 pour expliquer aux autorités les contours du partenariat commercial noué en novembre 2017 avec le groupe Bintel, opérant sous la marque Azur.

Les membres de la délégation du groupe Lycatel (Lycamobile) chez Alain-Claude Bilie By Nze. © D.R.

 

Une délégation de l’opérateur virtuel spécialisé dans les appels moins chers à l’international, Lycamobile, a rencontré les autorités gabonaises le 1er février à Libreville. Cette rencontre se situe dans le cadre du lancement opérationnel du partenaire commercial signé avec le groupe Bintel en novembre 2017 à Londres.

Conduite par le président-directeur général de «Sapro Group», par ailleurs président de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers du Congo, Paul Obambi, les représentants de Lycatel ont tour à tour rencontré le ministre de la Communication, le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), les responsables de banques et les agents d’Azur. La délégation de Lycatel a expliqué à ses interlocuteurs les raisons de son intérêt à accompagner l’opérateur Azur dans le développement du trafic international, le financement des besoins en trésorerie et le déploiement de la 4G au Gabon.

Rencontre entre le ministre de la Communication et la délégation du groupe Lycatel. © D.R.

«Le Gabon, aujourd’hui, a un potentiel très important pour nous par rapport au pouvoir d’achat. Nous entendons impulser une nouvelle dynamique au sein d’Azur Gabon, en procédant entre autres, au changement de l’équipe de gestion, au changement du management, à la régularisation des salaires et de la dette», a assuré le consultant à Lycamobile, Suthan Atputharajah.

Présent dans 21 pays, avec 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires réalisé en 2017, plus de 15 millions d’abonnés et 8 000 employés à travers le monde, Lycamobile mettra son expérience et ses compétences opérationnelles au service du groupe Azur Telecom.