Les offres internet proposées par l’opérateur historique de téléphonie mobile ont été réduites de moitié, au grand bonheur des abonnés.

© itespresso.fr

© itespresso.fr

 

Considérée comme la plus chère du marché, l’offre 3G-4G de Libertis vient d’enregistrer une baisse significative. Une décision qui ravira certainement les milliers d’abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile qui, bien évidemment, pestaient contre la cherté des tarifs proposés jusque-là. Le 3 juin dernier, les abonnés Libertis ont reçu un SMS promotionnel à cet effet. Qu’en est-il réellement ? Si le gain de rapidité apporté par la 4G, officiellement déployé en octobre dernier, n’est plus à démontrer, les offres de forfaits internet ont presque été réduites de moitié. A titre d’exemple, l’offre de 100 Mo passe de 2000 à 1000 francs et est désormais valable sept jours au lieu de trois. Celle de 500 Mo est dorénavant facturée à 3000 francs au lieu de 4500, et est désormais valable 14 jours au lieu de sept. Dans le même ordre d’idée, 1 Go de connexion coûte désormais 5500 francs au lieu de 8500, et est valable 30 jours au lieu de 15 auparavant, etc.

A travers cette baisse, l’opérateur entend ainsi vulgariser l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Une initiative louable mais beaucoup de chemin reste encore à faire, notamment en matière de desserte, l’opérateur ne couvrant pas encore l’ensemble du territoire national. N’empêche, cette baisse tarifaire intervient quelques jours après que l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) ait annoncé son intention d’évaluer, dans les prochains jours, la qualité du service 4G offert par Gabon Telecom. Simple coïncidence ?