Récemment à Franceville, Gabon Télécom a annoncé l’amélioration de ses services.

Abderrahim  Koumaa, DG de Gabon Telecom, faisant le point sur les installations de l’entreprise. © D.R.

Abderrahim Koumaa, DG de Gabon Telecom, faisant le point sur les installations de l’entreprise. © D.R.

 

Lors de son déplacement à Franceville, du 18 au 20 avril dernier, le directeur général de Gabon Telecom a annoncé une série de mesures visant l’amélioration de la qualité des services dans la province du Haut-Ogooué.

S’ils se sont longuement entretenus avec les autorités provinciales  sur leurs projets, les responsables de l’entreprise de télécommunications ont dit avoir mis en service un nouveau backbone IP transmission qui a permis de quadrupler la capacité IP transmission entre Franceville et Libreville, passant de 70 Mbps à 300 Mbps.

Selon l’opérateur, il s’agit de supports de transmission utilisés pour véhiculer les signaux de télécommunications. Une sorte d’«autoroute de l’information», dont l’objectif est de permettre de meilleures communications voix, internet et des liaisons d’entreprises. «Cette extension va permettre à Gabon Telecom d’apporter des améliorations importantes sur le réseau voix ainsi que de renforcer l’offre de service actuelle sur l’internet ADSL et 3G/4G dans la région», a déclaré Abderrahim  Koumaa, selon qui, des travaux d’optimisation du réseau mobile ont également été initiés sur toute l’étendue de la province. «Ces actions visent à offrir aux clients des produits et services fiables avec les meilleures conditions d’usage», a-t-il fait savoir. A Lastourville, Moanda et dans certains villages, Gabon Telecom a aussi procédé à l’élargissement de sa couverture 3G/4G.