Lancée le 19 août dernier sur la plage du lycée Léon Mba à Libreville, la 4e édition de la caravane «Vacances sans tabac» a pris fin le dimanche 14 octobre, avec un nouvel appel lancé aux autorités en vue de prévenir l’initiation au tabagisme chez les jeunes.

Des bénévoles de l’ONG SOS Tabagisme Gabon, en pleine sensibilisation, le 14 octobre 2018 sur la plage du lycée Léon Mba. © D.R.

 

Après 8 semaines d’activités sur la plage du lycée Léon Mba à Libreville, la 4e édition de la caravane «Vacances sans tabac» a pris fin dimanche 14 octobre. Initiée il y a quatre ans par l’ONG SOS Tabagisme Gabon, cette caravane a permis de sensibiliser plusieurs centaines de jeunes aux risques liés à la consommation du tabac. Il s’est notamment agi, précise Anthony Mba Nkogo, le président de l’ONG, de dissuader les jeunes de s’initier au tabagisme et de persuader les consommateurs d’arrêter.

© D.R.

Si l’ONG a choisi d’organiser cette activité pendant les vacances et sur la plage du lycée Léon Mba, la plus fréquentée de la capitale, c’est, selon elle, parce qu’en cette période les jeunes sont plus sensibles et plus portés à la consommation de diverses substances nocives au cours de leurs sorties. Or, rappelle-t-elle, «le tabagisme est la première cause de mortalité avec 7 millions de victimes par an».

Convaincue de ce que ces millions de morts dues à la consommation du tabac sont «évitables», à travers la caravane «Vacances sans tabac», l’ONG SOS Tabagisme Gabon entend amener les autorités à «prendre des mesures nécessaires afin de protéger la jeunesse face à ce poison». Pour Anthony Mba Nkogo, «il est plus qu’urgent de limiter l’accès au tabac, particulièrement pour les jeunes à travers des mesures de dissuasion efficaces tel que l’interdiction de la vente par bâton et l’augmentation du prix du paquet de cigarette».

Seulement, précise le président de l’ONG, «la clôture de la 4e édition de la caravane VST ne signifie pas la suspension ou l’arrêt des activités entrant dans le cadre de la lutte contre le tabagisme». En février 2019, l’ONG organisera la caravane «Touche pas au tabac» dans les différentes écoles de Libreville et des communes environnantes. Une «Coupe de la jeunesse sans tabac» est également prévue dans les universités et grandes écoles de la place l’année prochaine.