Alors qu’est annoncé pour septembre prochain le Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine de Beijing, le diplomate gabonais en poste en Chine dit avoir bon espoir que cette rencontre renforcera les relations entre le Gabon et la Chine, dont il invite les investisseurs à se rendre dans son pays.

Baudelaire Ndong Ella, l’ambassadeur du Gabon en Chine. © french.cri.cn (capture d’écran)

 

Prévu du 3 au 4 septembre prochain à Pékin, le 3e Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine devrait déboucher sur le renforcement des relations entre la Chine et les pays africains. Au Gabon, cette rencontre revêt déjà une certaine importance de la part des autorités qui ne doutent pas qu’elle répondra à leurs attentes. «Nous avons beaucoup d’espoir que ce sommet sera un succès», confie ce lundi 27 août Baudelaire Ndong Ella dans une interview à RCI et CGTN Français, deux chaînes de China Media Group.

Après 44 ans de relation bilatérale, «hissée au niveau de Partenariat de coopération globale en 2016», l’Ambassadeur du Gabon en Chine croit en effet que dans le cadre du Sommet de Beijing, la coopération entre son pays et la Chine «va se renforcer et s’approfondir». Il dit également croire que lors de cette rencontre «d’autres accords seront signés» entre les deux pays. Aussi, ne manque-t-il pas d’inviter les investisseurs chinois à accompagner le Gabon dans son ambition de devenir un pays émergent à l’horizon 2025.

«Notre industrialisation est axée sur la transformation locale des matières premières. C’est une grande opportunité pour les entreprises chinoises. Nous voulons vraiment insister pour inviter les investisseurs chinois à s’établir au Gabon, (parce que) c’est une terre d’opportunités pour les investisseurs», déclare le diplomate gabonais, tout en vantant «les atouts touristiques innombrables» de son pays qu’il présente comme un «Eden sur terre». C’est dire combien est attendu le Forum sur la coopération sino-africaine, qui devrait déboucher sur la mise en place d’un Plan d’action conjoint entre la Chine et l’Afrique pour la période 2019 à 2021.