Les contours de cet événement ont été présentés le 6 avril à Libreville par le responsable des Editions Ntsame, en présence du ministre en charge des arts et de la culture, département coorganisateur de la manifestation.

Des membres du gouvernement en compagnie des organisateurs du Silal, le 6 avril 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

La 4e édition du Salon international du livre et des arts de Libreville se tiendra bien du 19 au 22 avril 2017 à la maison Georges Rawiri à Libreville.

La principale organisatrice de cet événement, Sylvie Ntsame, a présenté, au cours d’une conférence de presse le 6 avril, les contours de ce salon. Cette édition du Silal, selon le patron des Editions Ntsame, offrira au public un lot de nouveautés et de contenus originaux dominés par les œuvres d’auteurs de la sous-région.

Sylvie Ntsame, promotrice du Silal, le 6 avril 2017 à Libreville. © Gabonreview

«Langue française et cultures africaines» est le thème retenu pour cette édition placée sous l’hommage à Amadou Hampâté Bâ. Deux pays seront à l’honneur : la France et le Mali. Pour les écrivains locaux, c’est l’œuvre de l’écrivain Okoumba Nkoghe qui sera à l’honneur.

Pour Sylvie Ntsame, qui s’exprimait en présence du ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture et des arts et de son ministre délégué, ce genre de rendez-vous constitue des outils de rapprochement des nations, en quête d’une véritable intégration sous-régionale. Selon l’écrivaine, ces relations entre nations doivent pouvoir s’affranchir par une écriture dotée d’une capacité corrosive pour éliminer les stéréotypes et autres clichés clivant qui empêchent l’entrecroisement de destins pour un horizon commun.

En apportant leur blanc-seing à cet événement, Alain-Claude Bilié-By-Nze et Jean Olivier Koumba Mboumba ont voulu exprimer la considération que le gouvernement entend désormais accorder à l’art de l’écriture. C’est un clin d’œil gratifiant pour les auteurs locaux dont les ouvrages figurent en priorité dans les programmes pédagogiques nationaux.

Auteur : Alain Mouanda