Le président mondial de la Jeune chambre internationale (JCI) en séjour au Gabon jusqu’au du mois courant.

Shine Bhaskaran. © fwdlife.in
Shine Bhaskaran. © fwdlife.in

 

Après l’Afrique de l’ouest avec le Bénin et le Mali, le président mondial de la Jeune Chambre Internationale (JCI) a posé ses valises à Libreville où il séjournera pendant 4 jours. Au cours de cette visite qui s’inscrit dans le cadre de la promotion et de la dynamisation de cette organisation vieille d’un siècle, Shine Bhaskaran animera une conférence à laquelle prendront part des membres et non membres de ladite organisation.

Durant sa visite, le président de la Jeune Chambre Internationale rencontrera certains membres du gouvernement et responsables d’institutions ou d’administrations publiques et même des dirigeants d’entités privées. D’ores et déjà on cite, pêle-mêle, le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, le ministre de l’Énergie, Désiré Guedon, l’édile de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, ainsi que les directeurs généraux de la Caisse de stabilisation et de péréquation, Léon Paul Ngoulakia et d’Olam Gabon, Gagan Gupta. «En dehors des missions de promouvoir et de dynamiser la JCI durant cette visite, notre organisation souhaite mettre ces différentes rencontres à profit pour interpeller gouvernement, commerciaux, ou tout autre partenaire à nous accompagner dans les projets que nous mettons en place», a indiqué le président JCI-Gabon, Guy Roger Minko.

Placée, comme l’ensemble de l’année sous le signe de la «création d’impact durable dans le monde entier», cette visite coïncide avec la célébration des 20 ans de la JCI-Gabon.

La Jeune Chambre est une association pour les jeunes entre 18 et 40 ans. Elle constitue une école de formation permanente qui reconnaît le droit à l’essai et le droit à l’erreur. Par le travail réalisé en groupe ou grâce à un large panel de formations organisées en son sein, elle propose une gamme illimitée d’opportunités de développement personnel et de prise de responsabilités.