Les agents de Postebank SA ne figureront plus dans les états mensuels de salaires et ne seront plus payés par la Poste SA.

Les employés de Postebank dans le désarroi. © D.R.

 

Le dernier trimestre de 2018 s’annonce rude pour les employés de la Postebank, entité du groupe Poste SA en liquidation. Selon le PDG du groupe La Poste SA, Michaël Adande, les difficultés financières ne permettent plus de supporter les charges salariales des agents de Postebank.

Il revient désormais à chaque responsable d’assumer ses responsabilités, estime le PDG de La Poste S.A, qui ne s’est pas privé de le rappeler au liquidateur de Postebank, Dieudonné Nkassa-Emane, dans une correspondante datée du 30 août 2018. «Considérant cette situation, j’ai le regret de vous annoncer que pour compter du mois d’août 2018, les agents de Postebank SA, en liquidation, directement sous votre responsabilité ne figureront plus dans les états mensuels de salaires et ne seront, par conséquent, plus payés par la Poste SA», précise le PDG de La Poste SA, Michaël Adande.

Cette décision risque de ne pas faciliter le retour de la sérénité dans cette entreprise en perpétuelle agitation. En attendant la réaction du liquidateur, les agents de la Postebank SA sont aux abois.