Le Réseau international des agences francophones de promotion d’investissements (RIAFPI), a lancé le 19 avril à Libreville sa 3e conférence annuelle sous le thème, «l’industrialisation dans l’espace francophone : enjeux et défis».

Les officiels lors de la conférence du RIAFPI, le 19 avril à Libreville. © Gabonreview

 

Du 19 au 20 avril se tient à Libreville, la 3e conférence annuelle du Réseau international des agences francophones de promotion d’investissements (RIAFPI). Placée sous le thème «l’industrialisation dans l’espace francophone enjeux et défis», la conférence réunit 19 agences de promotion d’investissements des 18 pays membres du RIAFPI

Durant deux jours les experts débattront sur les défis de l’industrialisation de l’espace francophone. L’objectif visé à terme, selon le président du RIAFPI, «est de parvenir à formuler des recommandations claires qui constitueront un plaidoyer pour le RIAFPI auprès de ces Etats membres respectifs», a déclaré Emanuel Essis.

© Gabonreview

Pour le ministre en charge de la Promotion d’investissements, l’évènement cadre «parfaitement avec la vision du Gabon de relever le défis de l’industrialisation, à travers la mise en place du Plan de relance économique dont l’un des pans importants se trouve être la diversification de l’Économie», a estimé Madeleine Berre.

Prévue s’achever le 20 avril, la première journée a démarré par la conférence inaugurale sur les défis et les enjeux de l’industrialisation de l’espace francophone. Animée par Pr Gabriel Zomo, cette conférence a notamment porté sur la «nécessité d’aller vers l’industrialisation, les atouts et les potentialités des pays francophones, ainsi que les obstacles à cette industrialisation». Ce premier acte de la conférence annuelle du RIAFPI a été suivi par la signature des partenariats entre le RIAPPI et le réseau Anima, ANPI-Gabon et Cepici et ANPI-Gabon et BPI France.

Ces partenariats visent à former en mai prochain, les équipes de l’incubateur national de l’ANPI-Gabon et d’autres acteurs de l’écosystème, au management de projet innovant et à apporter assistance et conseil stratégique sur la mise en œuvre du programme d’innovation.

Les pays présents aux travaux de Libreville sont: Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo, Côte-D’Ivoire, France, Guinée, Guinée Bissau, Liban, Malin, Sénégal, Tchad et Gabon.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga