Selon un classement des pays les plus riches du continent en 2017, réalisé par le «Black Economic Empowerment» (BEE), programme à base raciale, lancé par le gouvernement sud-africain pour rectifier les inégalités créées par l’apartheid, le Gabon figure à la 2e place derrière le Guinée équatoriale.

Libreville, la capitale du 2e pays le plus riche de l’Afrique. © Gabonreview

 

Dans son classement 2017 des pays les plus riches d’Afrique, selon le produit intérieur brut (PIB), le PIB par habitant et la parité de pouvoir d’achat (PPA), le Gabon arrive à la deuxième place, devant le Botswana et l’Algérie.

Selon les statistiques produites par le «Black Economic Empowerment», en 2017, le taux de croissance annuel du PIB est évalué à 0,30%. Le PIB du pays est de 14,62 milliards de dollars américains. Le PIB par habitant est de 1 562,41 dollars. «Le Gabon a la particularité d’être un pays où le PIB par habitant est l’un des plus élevés en Afrique, alors que son IDH est l’un des plus faibles. En plus de sa stabilité et de ses immenses ressources», souligne l’étude.

Si BEE admet qu’il existe beaucoup de pays en Afrique qui font des choses extraordinaires pour améliorer la richesse de leur nation et que les pays les plus riches d’Afrique connaissent une croissance et un développement rapides et réussissent à se faire une place sur le marché mondial, ces réalités ne sont pas réelles au Gabon.

Le Gabon vit le paradoxe d’être un pays riche avec des indicateurs sociaux de PMA (Pays les moins avancés). Les revenus du secteur pétrolier ont longtemps masqué une situation intenable, avec des soldes budgétaires et extérieurs hors pétrole déficitaires et une situation des finances publiques insoutenable durablement. Ils ont masqué également un retard dans le développement social et humain.

Le top 10 des pays les plus riches de l’Afrique :

  1. Guinée-équatoriale
  2. Gabon
  3. Botswana
  4. Algérie
  5. Lybie
  6. Afrique du Sud
  7. Egypte
  8. Namibie
  9. Tunisie
  10. Swaziland