La société Digitech Africa a lancé le 29 juin 2017, son service de paiement en ligne dénommé «E-Billing», regroupant toutes les plateformes de paiements mobiles sur une seule interface.

Charles Boukinda présentant la plateforme E-Billing de la société Digitech Africa, le 29 juin 2017. © Gabonreview

 

Le ministre de la promotion des PME, chargé de l’Entrepreneuriat nationale, Biendi Maganga Moussavou a présidé le 29 juin, le lancement officiel de la plateforme unifiée de paiement en ligne du Gabon, «E-Billing». Cette solution innovante disponible depuis plusieurs mois, auprès de certains opérateurs économiques, regroupe toutes les plateformes de paiements mobiles existant sur le marché local.

«Je marque mon soutien et mon adhésion total à cette initiative des compatriotes qui viennent prouver la vigueur de l’entrepreneuriat gabonais, et l’innovation du service E-Billing qui fluidifie la chaîne de paiement des consommateurs gabonais», a confié le ministre de la promotion des PME, assurant poursuivre les efforts nécessaires pour accompagner les entrepreneurs du pays dans leur effort de développement et diversification de notre économie.

Conçu par trois gabonais, passionnés de nouvelles technologies, E-Billing permet de connecter les portefeuilles électroniques des opérateurs de banques pour simplifier l’intégration des marchands.

Cette application met à disposition des solutions clé en main, ne nécessitant aucun développement supplémentaire et garantit la sécurisation des opérations monétiques.

«Il s’agit des transactions totalement sécurisées. Avec E-Billing, aujourd’hui, nous sommes capables de payer en ligne avec une solution de paiement mobile gabonaise. Il vient rendre disponible l’effectivité du payement en ligne. C’est un outil de traçabilité qui agrège l’ensemble des solutions de paiement mobile», a précisé l’un des trois co-fondateurs, Charles Boukinda.

E-Billing permet d’accepter tous les types de paiement mobile en toute sécurité, de produire une facture permettant ainsi de livrer le service correspondant simultanément. Testée lors de la rentrée universitaire 2016-2017 à l’Université Omar Bongo, la plateforme de Digitech Africa aurait permis à plus de 24 000 étudiants de payer leurs frais d’inscription en ligne.