Avec un indice de 5,4, le développement des organisations des sociétés civiles locales s’est contracté en 2016.

Le secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest Marc Ona Essangui échangeant avec la presse au sujet du rapport 2016 sur l’indice de développement des OSC. © Gabonreview

 

Selon le rapport 2016 de l’Indice de développement des organisations des sociétés civiles, pour l’Afrique subsaharienne, présenté le 4 mai à Libreville par l’ONG Brainforest, la viabilité des organisations des sociétés civiles locales (OSC) au Gabon reste entravée.

La chargée de projet de l’ONG Brainforest, Ida Navratilova Oye Obame présentant le rapport 2016 sur l’indice de développement des OSC et la couverture dudit rapport. © Gabonreview

Le Rapport indique que l’Indice de développement des OSC n’a pas vraiment changé au Gabon depuis la première évaluation en 2009. La somme des indices calculés sur la base de sept critères fondamentaux à savoir : l’environnement juridique, la capacité organisationnelle, la viabilité financière, les actions de plaidoyer, la fourniture de services, les infrastructures et l’image publique, concède au pays une note de 5,4, soit la mention «durabilité entravée».

Pour la chargée de projet de Brainforest, Ida Navratilova Oye Obame, «L’environnement juridique est resté le même malgré le fait que de nombreux acteurs de la société civile demandent la révision de la loi 35-62 portant création et organisation des associations. La capacité organisationnelle, la viabilité financière, la fourniture des services et l’accès aux infrastructures restent étroitement liés à la problématique des financements disponibles».

Réalisé par Brainforest, en partenariat avec Management system international, sur un financement de l’USAID, l’Indice de Développement des OSC gabonaises permet d’évaluer les progrès en faveur d’une pérennité et d’identifier les entraves. Il constitue un outil de plaidoyer pour les associations afin d’accroître le financement de la société civile par les donateurs nationaux et internationaux. Il sert également à mesurer le contexte politique, sécuritaire et juridique dans lequel évoluent les OSC.

Télécharger le rapport 2016 de l’Indice de Développement des OSC subsahariennes ici.