Saluant cette initiative dans un récent post sur Facebook, le président du mouvement Honneur et Dignité a souhaité sa poursuite, convaincu que «personne ne sera épargné».

Télesphore Obame Ngomo. © pbs.twimg.com

 

Les récentes prises de l’opération Mamba, ou plutôt leur nombre, ne font pas l’unanimité au sein de l’opinion, dont une grande partie l’assimile plutôt, à tort ou raison, à un règlement de compte. Une position non partagée par Télesphore Obame Ngomo, qui a activement fait campagne pour Ali Bongo lors de la dernière présidentielle. Dans un récent post sur Facebook, le président du mouvement Honneur et Dignité a mis en avant le bien-fondé de cette initiative.

«Il n’y a ni règlement de comptes, ni chasse aux sorcières mais juste la volonté de changer un pays qui a pris trop de mauvaises habitudes. Pour l’instant nous ne sommes qu’à une liste de trois pages de gens qui peuvent être inquiétés», a souligné Télesphore Obame Ngomo. «La collecte d’information va certainement élargir la suite des accusés. Personne ne sera épargné, y compris ceux qui pensent qu’être dans l’opposition offre une forme d’immunité», a poursuivi le patron du journal «Le verbe de Ngomo».

Convaincu que l’opération «Mamba» est soutenue par le peuple, il a estimé que «l‘opération Mamba est un bel hommage rendu aux victimes des fossoyeurs de la République». Et Télesphore Obame Ngomo, d’en rajouter une couche en affirmant que cette opération n’est que la matérialisation du changement souhaité par tous. Pour lui, «ce type d’actions a des conséquences inouïes pour notre pays». Cela évitera ou dissuadera des détournements ; cela tuera toute forme d’impunité et de trafic d’influence ; cela permettra que les circuits de détournement soient asséchés et que l’Etat fasse des économies. «Donc on peut espérer une meilleure qualité de vie pour tous à termes», a-t-il lancé, réaffirmant son indéfectible soutien à la poursuite de cette opération.

«Nous la nouvelle génération aux côtés d’Ali Bongo faisons pleuvoir nos principes et nos valeurs en soutenant et travaillant pour que cette opération soit un véritable succès. Au lieu d’être dans l’activisme sans stratégie qui n’est qu’agitation et distraction stérile comme Marc Ona Essangui, il faut choisir d’être dans l’action visible et porteuse».

Un beau plaidoyer pour l’opération censée renflouer les caisses de l’Etat. Pourvu que les fruits tiennent les promesses des fleurs.