Le secrétaire général du ministère de l’Energie a réceptionné, le 19 février, les travaux d’électrification de sept villages situés sur l’axe Ntoum-Cocobeach.

Un technicien de la Seteg procédant aux branchements sur un poteau électrique. © ministère de l’Energie

 

Tout comme 17 villages situés sur le même axe, sept autres villages situés entre Ntoum et Cocobeach bénéficient désormais de l’électricité. Le 19 février, en effet, le secrétaire général du ministère de l’Energie, Jean de Dieu Bernard Gnonda, a réceptionné les travaux d’électrification de ces villages : Egnegne, Emon-Meka, Nnoum-Dzane, Iboundji, Mengomo, Guiname et Mbogo-Fala.

La réception de ces travaux s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du projet d’électrification des villages situés sur l’axe Ntoum-Cocobeach. Les travaux consistaient à poser huit transformateurs de 50 Kva sur les poteaux en raison d’un transformateur par village ; à l’exception du village Emon Mekak, dont la taille nécessitait la pose de deux transformateurs.

Lors de la réception des travaux, plusieurs insuffisances ont tout de même été constatées. Notamment, au niveau de la sécurisation de postes au village Emone Mekak. Il a également été noté la nécessite d’implanter cinq supports supplémentaires derrière l’école primaire de ce village.

Les travaux ont été réalisés par la Société d’électricité de téléphonie et d’eau du Gabon (Seteg). La première phase du projet avait  été signée en 2012. Elle a consisté a alimenté 17 villages en électricité : Ayeck-Ening, Nzan-Nane, Akok, Awa, Nseng-Avion, Ayeme-Fale, Ngouendji, Ayeme, Atanga, Noayong, TS village, Abing Assi, Abenelang, Akaza Ngoma, Milembie, Bissobinam et Nkan.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga