Samira Adzabe, artiste gospel, chantre au ministère Christ révélé aux nations (CRN), a présenté, samedi 11 mars à Port-Gentil, son second album intitulé «Expansion».

Détails de l’album «Expansion» de Samira Adzabe. © Gabonreview

 

C’est la mairie du 2e arrondissement de la commune de Port-Gentil qui a servi de cadre à la conférence de presse, à la faveur de laquelle le nouvel opus de Samira Adzabe, «Expansion», a été présenté au public.

Ce nouvel album vient après «Garde la foi», sorti en 2013, dans lequel l’artiste, gospel, chantre au ministère Christ révélé aux nations (CRN), affirmait son inclination pour le chant d’évangile. Sa passion lui est venue, dit-elle, dans sa petite enfance, au sein d’une famille de musiciens. Patricia Samira Anguezomo Ollomo assure avoir fait ses classes dans les chorales religieuses, notamment dans le groupe «Royaume des adorateurs», avant de se lancer en solo. Ayant «rencontré Jésus» en 1998, l’intégration d’une église dite de réveil lui a servi de tremplin. En plus de lui avoir permis de «faire grandir sa foi», l’artiste, responsable d’un groupe de louanges après quelques années, s’est considérablement améliorée en techniques de chant, et s’est bâti une petite notoriété au niveau local, aux côtés d’autres chantres tels que Marlène Ntchoua épouse Kassa, les frères For Ever, Paola A, Gospo Roots et Diane Omega.

Samira Adzabe, le 11 mars 2017 à Port-Gentil. © Gabonreview

L’album «Expansion», est riche de cinq titres. L’auteure y développe, entre autres, le thème du «recours au Seigneur à chaque fois qu’on a du mal à avancer face aux difficultés de la vie». La préparation de ce nouvel opus a pris deux ans, et le public de Johannesburg, en Afrique du Sud a été le premier à le découvrir en février dernier. Là-bas, se souvient-elle, «tout s’est passé comme si les églises nous attendaient».

Samira Adzabe avait été nominée dans la catégorie «meilleure artiste féminine de musique religieuse» aux Kora Music Awards devant se tenir à Windhoek en Namibie, en mars 2016. Si l’événement n’a plus eu lieu, l’artiste gabonaise ne désespère pas que cette tribune lui soit ouverte lors de la prochaine édition. Comme pour le premier album, «Expansion» fera l’objet d’une campagne promotionnel, qui devrait amener Samira Adzabe dans plusieurs villes du Gabon où elle envisage de rencontrer son public.

Auteur : Fidèle Afanou