Le minier et métallurgique français, leader mondial dans ses activités a finalisé la vente de sa filiale spécialisée dans la chimie du manganèse, Erachem, au fonds américain PMHC II pour un montant de 120, 863 milliards de francs CFA.

Illustration. © NC 1ère

 

Le Groupe Eramet a annoncé le 3 janvier dernier la conclusion de la vente de sa filiale Erachem, spécialisée dans la chimie du manganèse, à la société américaine PMHC II, maison mère de son concurrent Prince international corporation. Toutes les conditions ayant été réunies, cette transaction a été réalisée pour un montant de 120, 863 milliards de francs CFA, légèrement plus élevé que ce qui avait été évoqué en décembre dernier.

«PMHC précise qu’un accord d’approvisionnement de long terme  en parallèle a été signé avec Comilog pour du minerai de manganèse», a souligné Eramet.

Erachem est constituée de plusieurs sociétés filiales de la société gabonaise Comilog (dont Eramet détient 63,7%). L’entreprise regroupe les activités de chimie du manganèse dédiées aux marchés des piles et batteries, de l’agrochimie et de diverses autres applications (électronique, pigments). Elle opère aussi dans le recyclage du cuivre. Le chiffre d’affaires d’Erachem en 2015 s’est élevé à 187 millions de dollars.