En raison d’une panne d’émetteurs, la capitale de la Nyanga est sevrée d’informations de la radio nationale, depuis plus d’un mois.

Vue de la ville de Tchibanga. © D.R.

 

Les tam-tams de Radio Gabon se sont tus du côté de Tchibanga. Depuis plus d’un mois, en effet, la capitale de la province de la Nyanga est privée des informations de la radio nationale. Une situation imputée à une panne d’émetteurs, consécutives aux coupures intempestives d’électricité, selon Radio Gabon.

«Ici à Tchibanga, nous ne savons plus si nous sommes en ville ou au village avec la situation que nous subissons actuellement. Nous faisons quelques fois toute une journée sans courant. Nous n’écoutons même plus la radio il paraît que les émetteurs sont brulés à cause des coupures», s’est indigné un habitant de Tchibanga.

A cinq jours du démarrage de la Coupe d’Afrique des nations (Can) qu’abrite le Gabon, il serait souhaitable que le ministère de la Communication se déploie pour remettre en service ces émetteurs et permettre à la population de se reconnecter à la communauté nationale.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga