Après plusieurs mois d’arrêt en raison des difficultés financières rencontrées par le promoteur, les travaux de construction des Cités Alivia d’Okolassi, à 35 kilomètres de Libreville, ont repris. Gedd’Afrik a acquis d’un groupe italien un financement de près d’un milliard de France CFA.

Le chantier des Cités Alivia a été relancé à Okolassi. © Gabonreview

 

Il aura fallu attendre plusieurs mois, mais le chantier des Cités Alivia d’Okolassi a été relancé. Gedd’Afrik, le promoteur de ce projet visant la construction de 650 villas à 35 kilomètres de Libreville, assure en avoir fini avec les difficultés financières l’ayant contraint à suspendre les travaux l’an dernier. Après l’échec des négociations avec de potentiels partenaires américains, Jules-Franck Moulomba Moulomba dit avoir signé avec des Italiens un contrat de près d’un milliard de francs CFA.

«Soucieux et déterminé à mener à terme ce projet, je me suis rendu sur invitation en Italie, où j’ai signé un grand contrat de financement avec Savini Group», informe le patron de Gedd’Afrik, précisant que le chantier a repris avec les travaux de nettoyage du site. Le bornage, le morcellement et l’implantation des parcelles sont quant à eux effectués par la direction provinciale (Estuaire) du Cadastre et de l’Habitat. Pour cette reprise du chantier, Gedd’Afrik annonce la construction de 100 premières villas.