Evolution du réseau 4G, la 4G+ est en cours de déploiement par Libertis. Pour l’heure, seules quelques zones y ont droit à Libreville.

© afrique.tv5monde.com

 

Près de trois ans après l’annonce de la 4G+, Libertis commence à déployer l’évolution du réseau 4G, norme actuelle de l’opérateur de téléphonie mobile. Coup marketing ou réelle avancée technologique ? Encore appelée LTE Advance, la 4G+ offre un débit entre 200 à 300Mbps. Soit deux fois plus rapide que la 4G, et permet une connexion Internet continue même en cas d’appel. En effet, l’inconvénient de la 4G mobile est que la connexion Internet est automatiquement coupée lors d’un appel.

Vu sous cet angle, la LTE Advance représente clairement une évolution majeure par rapport à son prédécesseur. Pour profiter du réseau 4G+, l’abonné doit cependant remplir trois conditions : avoir un forfait 4G, posséder un appareil compatible et…se trouver en zone de couverture 4G+. En effet, le déploiement du réseau se fait manière progressive. A Libreville par exemple, seules quelques zones dans les quartiers y ont droit pour le moment. A l’instar de Glass, dans le 4e arrondissement.

Une fois les conditions d’accès réunis, l’abonné remarquera le basculement de l’icône réseau vers «4G+», en lieu et place de «4G», «H+», «3G» ou même «E». «Selon les endroits où vous vous trouvez, le réseau vous bascule automatiquement», a assuré un responsable de Libertis. A l’instar de la 4G, par ailleurs, tout laisse penser que le déploiement de la 4G+ ne touchera pas l’ensemble du pays. En cause, le facteur investissement-rentabilité.

«L’on n’investit pas dans un désert économique. Lorsqu’une technologie est encore nouvelle, elle coûte excessivement chère. Et lorsque cette technologie est achetée, il faut la rentabiliser où il y a plus d’abonnés, plus de clients. L’on ne peut pas mettre la 4G ou 4G+ à Tchibanga, où il y a très faible potentiel de clients, contrairement à Port-Gentil, par exemple», a détaillé un expert réseau ayant requis l’anonymat. Dans tous les cas, le déploiement se poursuit dans les zones identifiées par Libertis, au grand bonheur des abonnés.