Le think tank britannique Legatum Prosperity a livré le 28 novembre 2018, son baromètre annuel des pays les plus prospères du monde. Le Gabon perd 5 places par rapport à 2017 et se retrouve à la 132e place mondiale et 26e continentale, avec un score de 49,24 points.

Le Gabon régresse de 9 places à l’Indice de prospérité 2018. © Gabonreview

 

La 12ème édition du classement des pays les plus prospères dans le monde est disponible. Réalisé par «Legatum Institute», cet indice de prospérité publié le 28 novembre classe le Gabon à la 132e place planétaire et 26e continentale, avec un score de 49,24 points. Le Gabon chute de 9 places par rapport à 2017, alors que l’indice signale une croissance de la «prospérité mondiale» avec plus de personnes vivant une vie prospère comme jamais auparavant.

Le Legatum Institute classe 149 pays dans son indice global, en se basant sur 140 variables regroupées en neuf grandes catégories : l’économie, le climat des affaires, la gouvernance, l’éducation, la santé, la sécurité, la liberté personnelle, le capital social et l’environnement naturel. Dans son édition 2018, le Gabon a enregistré des faiblesses dans les rubriques : capital social (130e place), santé (124e place), l’économie (142e) sur le plan mondial.

Cependant, le pays a obtenu les meilleurs résultats en matière de liberté individuelle et d’éducation où il se classe respectivement aux 95e (51,12 points) et 118e (51, 05 points). «Au classement général de l’indice de prospérité, le Gabon a perdu 5 positions, passant de 127 à 132 par rapport à l’année dernière. Depuis que l’indice de prospérité a été créé en 2006, le Gabon a perdu 6 places dans le classement. Le pays n’a montré aucune amélioration dans les classements de piliers par rapport à l’année dernière», souligne le rapport.

Au niveau continental, notamment à l’échelle subsaharienne, les 5 premières places sont trustées par Maurice (29e rang mondial), l’Afrique du Sud (68e), la Namibie (70e), le Botswana (83e) et le Ghana (84e).

«La majorité des pays africains ont enregistré des performances positives. Toutefois, les plus mauvaises performances par l’ensemble des pays du continent ont été répercutées au niveau des critères de santé, éducation, sécurité et sureté», indique le rapport.

A la tête de ce classement établi par l’institut britannique, on retrouve la Norvège, la Nouvelle Zélande et la Finlande classés respectivement comme les trois pays les plus prospères dans le monde. L’Allemagne est classée 14ème, les Etats-Unis 17ème et la France 20ème.