Du lundi 1er août au 28 du même mois, les amateurs des danses Hip-hop, Salsa et Kizomba vont bénéficier de cours dispensés par cinq professionnels du groupe «The Unknown dimension» dont la légende est marche.

Pour la «5 Weeks Holidays», un danseur de «The Unknown dimension». © Jeffgraphic/WorkUp Wear

«5 Weeks Holidays» : un danseur de «The Unknown dimension». © Jeffgraphic/WorkUp Wear

 

Quelques membres de «The Unknown dimension». © Jeffgraphic/WorkUp Wear

Quelques membres de «The Unknown dimension». © Jeffgraphic/WorkUp Wear

Cinq jours par semaine, avec cinq professionnels et durant cinq semaines à Libreville, les fanatiques de la belle gambille vont pouvoir se former au hip-hop, à la salsa et à la Kizomba. La structure Boomerang africa consulting en partenariat avec Wearcup Wear mettent à profit les vacances en cours pour offrir au public gabonais les mécanismes de ces danses, depuis les fondamentaux jusqu’aux pas structurés.

Il s’agit non seulement de profiter de ce stage pour apprendre à danser le hip-hop et les danses de salon (salsa et kizomba), mais aussi d’apprendre à déverrouiller le corps et donc à mieux bouger. Aucun prérequis n’est demandé, indique Fiurella Theodose, la directrice de Boomerang africa consulting.

L’offre de ce cocktail de danse débute ce lundi 1er août, au prix unique de 2000 francs CFA pour chaque cours, se déroulant les lundis, mercredis, vendredis, samedis et dimanches. Matin et soir, les cours de hip-hop seront enseignés, excepté le samedi réservé à la salsa et au kizomba.

La «5 Weeks Holidays» met également en lumière le groupe de danse hip-hop The Unknown Dimension, avec Fharel, le meneur du groupe, en guest star. Christopher, la nouvelle recrue du groupe, fera, quant à lui, sa grande première en matière de démonstration du savoir artistique éprouvé dont il a la réputation depuis un petit moment, auprès de certains initiés.

Le succès de ces moments de partage est résolument au rendez-vous avec The Unknown dimension, regroupement de talentueux jeunes danseurs ayant représenté le Gabon aux USA en août dernier à San-Diégo au World Hip-hop championship. On se souviendra également que lors des jeux de la Francophonie de Nice, en 2013, The Unknown dimension dont personne ne vendait alors cher la peau sur cette rencontre internationale, était parvenu en demi-finale du concours de danse urbaine et avait alors décroché la médaille de bronze face à plusieurs autres troupes ne faisant pas dans la dentelle.

Le programme proposé à Libreville à travers la «5 Weeks Holidays» est accessible à tous, homme et femme. La salsa, faut-il le rappeler, est une union des danses afro antillaise et européenne. Elle puise ses origines dans la Contredanse anglaise du XVIIe siècle. Ayant conquis le monde ces dernières années, la Kizomba, quant à elle, est une danse d’origine angolaise, extrêmement belle, sensuelle, sexy, explosive et contagieuse. Elle a envahi les dancefloors de nombreux pays européens et africains, mais aussi américains, notamment le Canada et les États-Unis. La «5 Weeks Holidays» est donc un bon moyen de ne pas rater le train.

Auteur : Alain Telly Mouanda