L’Église catholique du Gabon a ouvert, le 29 septembre 2018, le jubilé des 175 ans de l’évangélisation du Gabon.

L’archevêque de Libreville, Basile Mve Engone procédant à l’ouverture de la porte sainte de la cathédrale Sainte Marie à l’occasion du lancement du l’année jubilaire de l’Église catholique au Gabon. © D.R

 

Le 29 septembre, l’archevêque métropolitain de Libreville, monseigneur Basile Mve Engone, a lancé la célébration des 175 ans de l’évangélisation du Gabon par le père spiritain, Jean-Rémi Bessieux et le jeune laïc Grégoire Sey. A la cathédrale Notre Dame de l’Assomption, l’archevêque a procédé à l’ouverture de la porte sainte, suivi des ordinations diaconales et sacerdotales.

«En ce jour mémorable, notre Dieu plein de tendresse et d’amour nous donne de célébrer quatre ordinations sacerdotales et huit ordinations diaconales. C’est une grâce que nous ouvrons notre jubilé, par ces ordinations. Dieu écoute nos prières, il nous suit, il veille sur nous, nous aussi, ouvrons notre coeur, pour écouter ce qu’il nous dit, ouvrons nos yeux pour voir ce qu’il nous propose, ouvrons nos oreilles pour entendre ce qu’il veut nous communiquer», a prêché monseigneur Basile Mve Engone.

Ouverture du jubilé de l’Église catholique au Gabon. © D.R

Peu avant, clergé et fidèles ont marché en procession, avec un arrêt au cimetière de Sainte Marie où sont enterrées plusieurs figures de l’histoire de l’Eglise catholique du Gabon, parmi lesquelles Mgr Jean-Rémi Bessieux.

Placé sous le thème «Église-famille de Dieu au Gabon, célèbre ton jubilé, proclame Jésus-Christ ton sauveur», la célébration de cette année jubilaire rappelle que, c’est le 29 septembre 1844, que l’Eglise catholique s’est installée au Gabon. Elle l’a été grâce aux missionnaires de la congrégation du Saint Coeur de Marie, devenue par la suite la congrégation du Saint-Esprit ou Spiritains. Ces missionnaires et bien d’autres, par la suite comme les sœurs de l’Immaculée Conception et les frères de Saint Gabriel, ont implanté au Gabon une véritable Eglise qui a essaimé jusqu’à nos jours.

Plusieurs milliers de catholiques du Gabon ont profité de la première journée du jubilé dans les différents diocèses du pays, pour honorer toutes les remarquables contributions des missionnaires et des fidèles au développement de l’Église au Gabon.