Selon le confidentiel La Lettre du Continent, le Gabon serait en commerce avec la société française Arquus pour l’achat de blindés légers pour le renforcement de son armement, notamment dans sa composante terre.

Le Gabon s’intéresse à la société française Arquus pour l’acquisition de blindés légers pour son armée. © D.R.

 

Le Gabon devrait se doter de nouveaux blindés légers. L’information a été diffusée par La Lettre du Continent du 18 juillet. Le confidentiel affirme que «la société française Arquus (ex Renault Trucks Défense) a été approchée pour ce marché». Il rappelle surtout qu’en 2014, «Libreville avait passé commande pour 12 blindés légers de la gamme Aravis du constructeur français Nexter, concurrent directe d’Arquus».

La nouvelle commande auprès de cette nouvelle entité, selon ce confidentiel, devrait permettre le renforcement de la composante terre de l’armée gabonaise présente en RCA, dans le cadre du maintien de la paix dans ce pays voisin. Le Gabon a récemment entériné le maintien de ses unités au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies pour la Centrafrique (Minusca).

A noter que 90% des véhicules à roues de l’armée française sont fournis par Arquus et ses produits sont commercialisés dans 190 pays à travers le monde.