Destiné à accueillir les formations dispensées dans le cadre du projet d’Appui à la formation et à l’insertion professionnelle (Afip), un espace d’incubation a été mis en place au Centre de spécialisation professionnelle (CSP) de Port-Gentil, le 22 novembre.

© staticyali.state.gov

 

Junior Achievement (JA) Gabon et Total Gabon ont signé, le 22 novembre à Port-Gentil, la convention de partenariat portant création d’un incubateur au sein du Centre de spécialisation professionnelle (CSP) de la capitale économique. L’incubateur accueillera les formations dispensées dans le cadre du projet d’Appui à la formation et à l’insertion professionnelle (Afip).

Destiné à former 3000 jeunes gabonais sans emploi ni formation préalable, le projet Afip, les inscriptions ont débuté le 18 septembre à Libreville, est destiné à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans. «Au cours de cette incubation en province, c’est-à-dire de formation aux métiers, à l’entrepreneuriat et à l’employabilité, développerez vos chances d’insertion par l’emploi ou l’auto emploi», a déclaré la directrice exécutive de JA Gabon.

«Nous avons créé un espace d’incubation au CSP de Port-Gentil pour vous retrouver entre jeunes, créer, échanger, faire des recherches, vous former. C’est votre espace et vous devez en prendre en soin», a conseillé Radia Garrigues. Partenaire à la mise en place de cet incubateur, le directeur général de Total Gabon a réaffirmé la satisfaction de la société pétrolière suite à cette initiative.

«Cette issue est pour moi-même et les équipes de Total Gabon, un motif de satisfaction et de fierté, chaque fois que d’autres sociétaires d’opportunités posent un acte matérialisant leurs engagements en matière d’éducation, de formation et d’insertion professionnel aux jeunes Gabonais», a confié Henri-Max Ndong-Zué.

Le partenariat entre Total Gabon et Junior Achievement s’est scellé sous les yeux du ministre des Petites et moyennes entreprises (PME) et de 100 jeunes, triés sur plus de 1000 postulants pour le projet Afip. A Port-Gentil, JA Gabon et le CSP vont proposer des formations gratuites en maintenance mécanique industrielle, instrumentation et régulation, services et commercialisation des produits pétroliers.

Les formations débutent ce mois de novembre et se feront en alternance entre le CSP pour la partie théorique et les entreprises partenaires pour la partie pratique. Ces formations s’accompagnent par ailleurs d’une formation en entrepreneuriat et en employabilité.