Le président Ali Bongo a remis officiellement à 27 étudiants de la première promotion de l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda, leurs diplômes de fin de formation, le 21 avril 2018.

La première promotion de l’Ecole de mines et de la métallurgie de Moanda immortalisée avec le président Ali Bongo. © DCP

 

Entrée en activité le 6 juin 2016, l’Ecole des Mines et de la Métallurgie de Moanda (E3MG) vient de livrer sa première cuvée, baptisée Jacques Libizangomo Joumas, du nom du premier ingénieur gabonais.

La cérémonie de remise de diplômes a été présidée par le président de la République Ali Bongo, le 21 avril à Moanda, en présence du Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, de quelques membres du gouvernement et de la PDG du groupe Eramet, Christel Bories.

© DCP

La première promotion l’E3MG était composée de 29 étudiants repartis en en deux cycles : cycle Licence professionnelle et cycle Ingénieur de spécialisation. 27 étudiants ont achevé avec succès leur cursus académique : huit ingénieurs de spécialisation, dix licenciés en Mines et Métallurgie et neuf licenciés en prospection minière.

L’une des spécificités de cette école, explique son directeur général, Etienne Mvoula, c’est la qualité opérationnelle du contenu des enseignements. En effet, «dans cette école d’application, les formations sont très opérationnelles avec un contenu pédagogique élaboré par des universitaires français et gabonais. La proximité de l’Ecole avec la Comilog (Compagnie minière de l’Ogooué, Ndlr) a offert des facilités dans les mises en situations pratiques des apprenants». Par ailleurs, les entreprises du secteur, notamment Nouvelle Gabon Mining, Managem et la Société équatoriale des Mines ont également participé à l’accompagnement des étudiants au cours de leur formation.

«Nous avons volontairement limité de moitié l’effectif d’admission pour cette première promotion, avec l’option d’une augmentation progressive du nombre des apprenants, en fonction des opportunités d’emplois», a indiqué le directeur général de l’établissement.

Treize diplômés du cycle Licence professionnelle ont signé un contrat avec la Comilog et deux lauréats du cycle Ingénieur sont en Contrat d’apprentissage Jeunesse (CAJ) au sein de l’entreprise.

L’E3MG est présentée comme un modèle réussi du partenariat public-privé. La gouvernance de l’école est assurée par un Conseil d’administration de dix membres, à parité entre l’État et le Groupe ERAMET.