30 buts, 17 cartons jaunes, deux rouges, cinq penaltys sifflés, un triplé et quatre doublés…Tels sont quelques chiffres de la première journée de ce tournoi destiné à révéler de jeunes talents, lancé le 31 mai dernier à Libreville.

Scène d’avant match. © D.R.

 

Après une cérémonie d’ouverture riche en couleurs, la compétition de football inter-arrondissement a démarré le 31 mai dernier à Libreville. Une première largement à la hauteur des attentes, avec 30 buts, 17 cartons jaunes, deux rouges, cinq penaltys sifflés, un triplé et quatre doublés !

Tout est parti du match d’ouverture entre Super star d’Akanda et Talent d’or des Cocotiers. Un match spectaculaire, retransmis en direct pour l’occasion, et remporté par les librevillois de Talent d’Or (3-4), grâce à un triplé de leur numéro 10, Franck Ndong. La seconde rencontre dans ce groupe A, qui s’est joué sur le même terrain de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), a vu la victoire de Dream Team face à la Jeunesse d’Akanda (2-0).

La suite de cette journée s’est déroulée le 3 juin, sur les Stades Idriss Ngari d’Owendo et celui de l’INJS pour le compte des poules D et E. Elle s’est poursuivie le 4 juin aux stades de Nzeng Ayong et de l’annexe d’Angondjé, pour les groupes B et C. Dans le groupe E, un seul match s’est joué, suite à la défection de dernière minute des Aigles d’Angondjé. L’autre rencontre du groupe a enregistré la victoire D’Akanda 1 sur Tchoklette par 2 buts à 0. Une belle performance d’entrée pour le club d’Akanda, la plus jeune équipe en termes de moyenne d’âge (21 ans).

Pour le compte du groupe D, l’Association Sportive du 3e arrondissement est venu à bout de Supersport (2-0). Dans le deuxième match, Akanda 2 et l’équipe 1 du 5e arrondissement de Libreville (M5 1/A) se sont séparés sur un score de parité 1-1. Dans le groupe B, la deuxième équipe du 5e arrondissement (M5 1/B) s’est défaite de l’AC Akournam sur le score de 3-0. C’est également sur le même score que Viriep a pris le dessus sur AS Dragage.

Joueur d’Akanda 1, Willy Obiang (14 ans) a été désigné l’homme de la première journée du tournoi. Eblouissant lors de la victoire des siens face à Tchoklette, il aura réussi 97% de ses passes, en plus d’être impliqué dans 100% des buts de son équipe. Élégant et précis dans l’entrejeu, le jeune joueur a même été assimilé au parisien Marco Verratti. C’est dire l’étendue de son talent.

La prochaine journée de la compétition se joue ce 7 juin sur les mêmes stades. A l’initiative de la structure Sismar Sport, ce tournoi destiné à révéler de jeunes talents récompensera le vainqueur d’une enveloppe d’un million de francs CFA. Par ailleurs, l’équipe qui remportera la compétition bénéficiera de l’aide de Sismar, pour la construction ou la réfection d’un espace de jeu dans sa commune.