A l’initiative de la structure Sismar Sport, un tournoi de football inter-arrondissements a été lancé le 31 mai à Libreville. A l’issue du tournoi destiné à révéler de jeunes talents, le vainqueur empochera une enveloppe d’un million de francs CFA.

Bruno Ecuélé Manga saluant les joueurs avant le coup d’envoi du tournoi, le 31 mai 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Conformément à sa mission d’assurer la promotion et le développement du sport (tournois, marathon, fitness) interscolaires, d’entreprises et de quartiers, Sismar Sport a lancé le tournoi de football inter-arrondissements, le 31 mai à Libreville. Dénommée Klash, la compétition regroupe 24 équipes : deux par arrondissement pour Libreville, et trois par arrondissement pour Owendo et Akanda.

Bruno Ecuélé Manga donnant le coup d’envoi de la rencontre. Vue des équipes, de la tribune et d’Issa Ndjambou (à gauche) face à la presse. © Gabonreview

«Il faut peut-être rappeler que Sismar Sport est une organisation regroupant des jeunes. Ces derniers ont pensé que le sport est élément fédérateur, regorgeant plusieurs valeurs, notamment la discipline et la rigueur», a indiqué un membre du comité d’organisation du tournoi. «Nous avons jugé utile d’organiser ce tournoi qui va durer un mois, avec 24 équipes. Celles-ci ont été sélectionnées dans les communes de Libreville, Akanda et Owendo», a détaillé Issa Ndjambou.

A l’issue de la compétition, le vainqueur empochera une enveloppe d’un million de francs CFA. 500 000 francs CFA seront reversés à la deuxième équipe. L’équipe sur la troisième marche du podium, quant à elle, empochera 250 000 francs CFA. Toutefois, a insisté Issa Ndjambou : «L’objectif n’est peut-être pas la valeur financière parce que nous avons constaté une absence criarde d’aires de jeu pour les jeunes». Dans ce sens, l’équipe qui remportera ce tournoi bénéficiera de l’aide de Sismar, pour la construction ou réfection d’un espace de jeu dans sa commune.

L’organisation a également mis en avant l’opportunité offerte aux jeunes à travers le Klash. «Il faut rappeler, par ailleurs, qu’ici c’est l’occasion pour ses jeunes de se faire remarquer. En témoigne la présence en tribunes, de recruteurs et représentants de cabinets de recrutement qui nous accompagne», a indiqué Issa Ndjambou. «A la fin du tournoi, notre satisfaction serait d’avoir mis en lumière un, deux, voire plusieurs éléments qui auront été repérés par des clubs professionnels locaux, d’Afrique ou d’Europe», a-t-il lancé.

Une initiative encouragée par le ministère des Sports, qui a souhaité que la compétition se déroule dans un esprit de fair-play absolu. Le premier match du tournoi a mis aux prises Super Stars et Talents d’or.