En dépit de leurs belles performances jusqu’ici, l’équipe nationale de football des moins de 20 ans ne bénéficie pas plus d’attention de la part des autorités que d’autres athlètes gabonais.

Les Panthères U20, de retour de Lomé, le 23 avril 2018, avec leurs baluchons en guise valises. © Fegafoot

 

Au Gabon, il ne suffit plus d’être talentueux. Sinon le champion continental et mondial de taekwondo Anthony Obame ne se plaindrait pas d’attendre la subvention promise par l’Etat gabonais depuis plus de deux ans. L’athlète, multi-médaillé, n’est pourtant pas le seul. Les belles performances récemment enregistrées n’ont pas permis à l’équipe nationale de football des moins de 20 ans de connaître un meilleur traitement.

A moins d’une semaine de leur match contre la Côte d’Ivoire, comptant pour les préliminaires de la CAN U20 prévue au Niger en 2019, les Panthères du Gabon de moins de 20 ans font face à des problèmes d’intendance, qui impactent la préparation des joueurs. Lassé de la situation, Hervé Angoué s’est récemment confié aux journalistes du service Sport de Gabon Télévisions. S’il s’est étonné de ce que les autorités laissent courir la situation ; le manager chargé de l’intendance de l’équipe dit s’être pourtant «référé comme d’habitude à l’instance technique fédérale» qui, selon lui, aurait exprimé son incompréhension du fait que le problème perdure.

 «Je suis intendant, je n’ai pas de moyen de locomotion. Je n’ai rien du tout. L’argent a pourtant été décaissé. Qui le gère en ce moment ? C’est la grande question qu’on se pose. Mais pour l’instant nous subissons, parce que nous avons choisi de faire un travail pour défendre le Vert-Jaune-Bleu», s’est plaint le manager intendant.

La description de la situation faite par Anicet Yala, le sélectionneur des U20, est encore plus inquiétante, au point qu’il s’interroge s’il convient de mettre à contribution des partenaires extérieurs, «pour que les (ses joueurs) soient traités convenablement».

Lors de leur dernier match, joué à Libreville, les Panthères U20 ont battu les Éperviers du Togo (4-0).