La Fédération gabonaise de football (Fegafoot) annonce pour ce mois de mai la dotation des associations en matériel technique permettant de suivre la performance des sportifs et de prévenir les risques d’accidents.

Le FieldWiz, «un outil de mesure de la performance physique pour les joueurs». © D.R.

 

Le décès par accident vasculaire cérébrale (AVC) de l’ancien international gabonais Moïse Brou Apanga, en avril 2017, a touché le football national et continental, d’autant que le défenseur gabonais est décédé à l’âge de 35 ans lors d’un entrainement avec son club FC 105. A la Confédération africaine de football (Caf), décision a été prise d’en finir avec ces pertes brutales d’athlètes, en mettant en place des moyens permettant de les prévenir. La réunion du 10 janvier 2018 à Casablanca au Maroc a notamment permis d’aboutir à la décision de doter toutes les associations affiliées d’un matériel de suivi de la performance sportive, le FieldWiz.

Le FieldWiz. © D.R.

Sur sa page Facebook, la Fegafoot présente, ce vendredi 4 mai, cet appareil comme «un outil de mesure de la performance physique pour les joueurs. Il est porté par les joueurs sur la poitrine pour collecter des données qui sont synchronisées à la fin d’un jeu sur un ordinateur portable ou un appareil mobile».

Chacune des associations nationales membre de la Caf devrait recevoir 50 kits comprenant 25 dispositifs de forme physique, 25 moniteurs de fréquence cardiaque, trois batteries, 50 gilets, un sac de transport, une antenne pour les données en direct et un ordinateur portable spécifique pouvant être utilisé par plus d’une équipe au même moment, précise la Fegafoot, ajoutant que les kits seront transmis aux fédération en mai et en août prochain.

«L’objectif de cette dotation est de protéger les joueurs, d’améliorer leurs performances, de réduire les blessures, de diminuer les cas d’arrêts cardiaques soudains et de réduire les risques de décès dans l’ensemble du continent», rappelle la fédération présidée par Pierre Alain Mounguengui, non sans se vanter de ce que, à travers cet acte, «la Caf devient la première confédération continentale à doter ses membres des toutes dernières technologies afin de protéger et de développer ses talents».