En plus d’être devenu le buteur le plus prolifique de l’histoire d’Arsenal (D1 anglaise), l’international gabonais de 28 ans est littéralement couvert d’or par le club du nord de Londres.

Pierre-Emerick Aubameyang, le 3 février 2018 à Londres. © Michael Regan/Getty

 

Recrue phare d’Arsenal (D1 anglaise) au mercato d’hiver, en janvier dernier, Pierre-Emerick Aubameyang a confirmé les attentes sur lui. Lors du dernier match de la saison de Premier League face Huddersfield (D1 anglaise), le 13 mai, l’international gabonais est devenu la recrue la plus prolifique du club anglais. «Pierre-Emerick Aubameyang est le joueur d’Arsenal à avoir le plus rapidement atteint 10 buts en Premier League», a tweeté Arsenal.

13 rencontres ont en effet suffi au Gabonais pour arriver à ce total à deux chiffres. Jamais, auparavant, une nouvelle recrue des Gunners n’avait atteint cette barre symbolique des 10 buts aussi rapidement. Ces performances seraient-elles motivées par les avantages financiers du joueur de 28 ans ? Peut-être. Dans la fièvre du record du Gabonais, en effet, des révélations de Football Leaks ont mis en avant les divers bonus et salaires de l’attaquant Gabonais.

Parmi eux, notamment, une prime de «fidélité» que l’ancien Stéphanois touchera s’il décide d’aller au bout du contrat le liant au club londonien jusqu’en 2021. Soit 15,15 millions de livres (plus de 11 milliards de francs CFA). Devenu la recrue la plus chère de l’histoire d’Arsenal (transféré de Dortmund -D1 allemande- contre un chèque de près de 42 milliards de francs CFA), Pierre-Emerick Aubameyang cumule également d’autres avantages.

Il s’agit notamment de 2,6 millions (1,7 milliards de francs CFA) d’euros de bonus Ligue des champions, 340 000 euros (plus de 223 millions de francs CFA) par saison conclue à au moins 25 buts et passes décisives cumulés. Ou encore, 57 000 euros (plus de 37 millions de francs CFA) par titularisation… à condition qu’elle s’achève sur une victoire de l’équipe.

Des sommes à ajouter aux 11,6 millions d’euros (près de 7,7 milliards de francs CFA) de salaire annuel de l’attaquant gabonais. Sans faire de bruit, Pierre-Emerick Aubameyang a rapidement pris ses marques dans le club du nord de Londres, aussi bien sportivement que financièrement.