Prenant part au 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac), les 3 et 4 septembre à Beijing, le président gabonais a décliné l’intérêt pour le Gabon de prendre part à cette rencontre.

Ali Bongo, discutant avec des investisseurs chinois le 2 septembre 2018, à Beijing. © La Communication présidentielle

 

24 heures avant l’ouverture du 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (Focac), le 3 septembre à Beijing, le président gabonais s’est prononcé sur l’intérêt de cette rencontre. «Ce sommet est maintenant l’occasion pour des pays comme le Gabon de rencontrer directement les développeurs et les hommes d’affaires», a confié Ali Bongo à CGTN, une chaîne de télévision chinoise.

Pour le dirigeant gabonais, cette rencontre participe clairement à la dynamisation des relations sino-africaines. «Nous, en tant qu’Africains, sommes particulièrement satisfaits du développement des relations avec la République populaire de Chine», a souligné Ali Bongo.

Ce dernier a dit apprécier l’initiative «Belt and Road» (La route de la soie) proposée par la Chine. Il s’agit d’un ensemble de liaisons maritimes et de voies ferroviaire entre la Chine et l’Europe passant par le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni.

Pour Ali Bongo, cela permettra aux pays africains d’accélérer le processus de développement de leur pays, y compris le fonds (10 milliards de dollars) mis en place à cet effet, en 2014. «Aujourd’hui, les pays africains ont le choix. Ils ont le choix des partenaires avec lesquels ils vont travailler. Et la relation que nous entretenons avec la Chine est très importante. C’est un choix libre et dans un esprit d’intérêt mutuel», a conclu le président gabonais.

Le Focac s’est ouvert le 3 septembre à Beijing, en présence du président chinois et de la plupart des chefs d’Etat africains. Réunissant 54 délégations venues du continent africain, en plus des dirigeants de l’ONU, de l’Union africaine et de 26 organisations africaines et internationales, ce 3e sommet sino-africain est organisé sous le thème «Communauté de destin et partenariat mutuellement avantageux».