À quelques heures du lancement de la 10e édition du festival Gabao, devenu l’un des rendez-vous de prédilection de musiques urbaines du continent et le plus prisé en Afrique francophone, son promoteur Jules Kamdem, a brossé les contours de cet événement qui tient la route depuis 10 ans déjà.

Festival gabao Libreville Gabon

Lancé en 2002 par Jules Kamdem, le festival Gabao soufrera sa 10e bougie du 28 au 30 juin prochain, sous le signe de la «diversité linguistique», à travers plusieurs évènements. Notamment, ceux dénommés 100% rap à Gabonexpo et Good vibes à Gabonexpo, mais surtout l’action Gabao Citoyen qui consistera à la réalisation d’une grande fresque murale sur le thème «Gardons notre ville propre» et le nettoyage de la plage.

Festival Gabao 2012Selon, Jules Kamdem, directeur artistique de l’événement, plusieurs artistes, notamment des rappeurs africains venus du continent et de l’Hexagone parmi lesquels, Kapital K (Afrique du sud), Lord Helkhaas (Gabon), Malefu K (Angola), PH (Gabon-POG), Omaarson Jérusalem (Tchad), Les Professionnels (Gabon-POG), M.D (Guinée équatoriale), Baponga (Gabon), Blacko ex-Sniper (France), Kronik Reggae (Gabon-POG), Rj Kaniera (RDC), LMT (Gabon) et la fille de Mighoma, Annie Flore Batchiellilys, partageront la même scène pour un même objectif, la promotion et l’exportation des talents.

«Pour cette 10e édition, des concerts, spectacles, des ateliers de formation artistique, et des rencontres professionnelles sont prévus afin de permettre aux artistes d’échanger entre eux et avec le public gabonais», a déclaré Jules Kamdem, tout en soulignant le fait qu’à 72 heures du démarrage des festivités, le budget total pour mener à bien cette organisation, ne soit pas encore réuni.

«À notre niveau, tout est prêt, mais concernant les moyens pour implémenter le projet de manière efficace, il nous faut encore trouver un complément de budget à trois jours de l’évènement. Je n’ai pas de soucis avec ça, je le dis clairement, mais on va faire en sorte que l’évènement se passe de la meilleure des façons possibles», a-t-il rassuré.

Organisé par Afrik’Aktion, le festival Gabao est une aubaine pour la plupart des artistes de la sous-région d’Afrique centrale et une opportunité au développement de la formation artistique et professionnelle permettant à ces derniers de signer des conventions entre les organisateurs du festival et de nombreux diffuseurs dans le monde.