Pour sa 11e édition, «les Escales documentaires de Libreville» mettront en lumière du 28 novembre au 2 décembre 2016, 22 créations documentaires issues d’une quinzaine de pays.

Les organisateurs de l’Escale documentaire de Libreville. © Gabonreview

Les organisateurs de l’Escale documentaire de Libreville. © Gabonreview

 

La 11e édition de la balade du film documentaire se déroulera pendant près d’une semaine, du 28 novembre au 2 décembre 2016 dans trois villes du pays, à savoir Libreville, Port-Gentil et Moanda pour explorer le monde et notre temps.

À l’affiche 22 films documentaires sont annoncés, dont deux réalisations locales : «Hommage à Philippe Maury» de Maggic Youngou ; et «Une vie après le bloc», d’Amédée Pacôme Nkoulou, qui présente les prouesses de deux médecins gabonais qui équipent les cœurs essoufflés de pacemaker et les genoux fatigués de prothèses de dernière génération afin de permettre à leurs patients de retrouver une vie. Les autres réalisations sont réparties entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique.

«Nous avons reçu près de 80 films et nous avons sélectionné 22 toutes nouvelles et pour la majorité primée dans les festivals internationaux. Cette année le festival se tient sur cinq jours. Les diffusions sont programmées de manière thématique afin de parcourir avec les cinéphiles plusieurs aspects de la société au cours de chaque soirée. Il s’agit entre autres de la condition de la femme africaine ; la musique comme vecteur de paix ; les questions sociales», a expliqué le directeur général de l’Institut gabonais de l’image et du son (Igis), Henri-Joseph Koumba.

Cette rencontre qui réunit sous le patronage du ministère de la Communication, réalisateurs, programmateurs, critiques, spectateurs, propose également de projections, formations, appels à projet, rencontres et conférences. Ces activités de promotion artistiques se dérouleront sur les sites ci-après : l’Institut français du Gabon (IFG), l’Université Omar Bongo (UOB), certains lycées et collèges de Libreville, Port-Gentil et Moanda. Ces sites feront voyager les cinéphiles dans ce genre cinématographique, le documentaire, qui ne cesse de s’épanouir et de s’affirmer en un univers riche et multiple.

Comme lors de l’édition précédente, des prix seront décernés lors de la soirée de clôture : prix Charles Mensah, prix spécial du jury, et deux prix de la commune de Libreville. Le prix de la jeunesse, nouveauté de cette 11ème édition, récompensera également un film documentaire.