Le leader indien dans la fabrication d’engrais et de produits chimique, Rashtriya Chemicals and Fertilizers (RCF), souhaite investir aux côtés d’Olam Gabon dans le projet de l’usine d’engrais de Port-Gentil.

Entretien entre le ministre du Pétrole et la délégation du Rashtriya Chemicals and Fertilizers, le 28 novembre 2018. © facebook.com/ministre.dupetrole

 

Une délégation de la société indienne Rashtriya Chemicals and Fertilizers, spécialisée dans la pétrochimie, a échangé le 28 novembre avec le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, sur les opportunités d’investir au Gabon. Elle est intéressée par le projet de l’usine d’engrais de Port-Gentil.

«Ce véhicule stratégique de l’État indien dans le secteur de la pétrochimie souhaite investir aux côtés d’Olam Gabon, dans le projet d’usine d’engrais à Port-Gentil. Nous avons eu un échange très enrichissant», a indiqué sur la page Facebook du ministère, Pascal Houangni Ambouroue.

Si rien n’est encore signé, les démarches sont belles et bien en cours. Actuellement, Rashtriya Chemicals and Fertilizers recherche à accroître ses activités mondiales, avec une position dominante sur le marché indien.

Rashtriya Chemicals and Fertilizers Limited est une société leader dans la fabrication d’engrais et de produits chimiques en Inde dans le secteur public. Elle a été créée le 6 mars 1978 à la suite de la réorganisation de Fertilizer Corporation of India Ltd. Elle possède un portefeuille de produits comprenant de l’urée, des engrais complexes et des produits chimiques industriels. La société exploite deux unités, une à Trombay (Mumbai) et l’autre à Thal, dans le district de Raigad, à environ 100 km de Mumbai.