Cette solution d’alimentation est inscrite aux projets d’investissement que l’entreprise pétrolière compte initier au Gabon, afin de la rendre de plus en plus compétitive.

©. boursedirect

 

Le challenge du groupe pétrolier français, de rester à l’avant-garde de la filière solaire, présentée comme la première source d’électricité d’ici 2050, selon l’Agence internationale de l’énergie, semble intégrer le Gabon parmi les marchés de développement de sa filiale SunPower. Celle-ci propose d’ores et déjà à ses clients les panneaux solaires les plus «performants et fiables du marché».

En effet, ce projet a été réitéré par le PDG du groupe, Patrick Pouyanné à l’occasion d’une entrevue avec le président Ali Bongo Ondimba, à la veille de la finale de la 31é édition de la coupe d’Afrique des nations. «Le projet correspond à l’installation d’une puissance d’environ 200 mégawatts (MW), l’équivalent de l’électricité consommée par une ville de 200 000 habitants et représente un investissement d’environ 300 millions de dollars», précise un communiqué de la firme.

Cet investissement du groupe Total vise un double objectif : social et environnemental. Il consiste dans un premier temps à permettre à des ménages vivant avec ou sans électricité, d’accéder à des solutions solaires photovoltaïques économiques, écologiques et fiables. Puis, contribuer au développement des énergies renouvelables et donc de soutenir la croissance économique mondiale, tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Au Gabon, le groupe pétrolier s’illustre sur ce rayon avec son projet « Awango by Total » dont la finalité répond à une exigence à la fois écologique et sociale.

En 2013, avec un chiffre d’affaires qui devrait nettement dépasser 2,6 milliards de dollars, Total s’est imposé comme le numéro un mondial du solaire. SunPower filiale qu’il détient à 66 % – s’est notamment distinguée en lançant le chantier de la plus importante centrale du monde: Solar Star, en Californie.