A la suite de la publication officielle des résultats des élections législatives, régionales et locales du 7 octobre 2018 à Sao Tomé-et-Principe, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, François Louncény Fall, a félicité l’organisation tout en appelant à la maturité politique et à la sauvegarde de l’intérêt national.

Le 17 octobre, M. Louncény Fall a aussi rencontré le président Evaristo Carvalho. Ils ont
discuté de la situation du pays et de plusieurs autres sujets d’intérêt commun. © Unoca

 

Rendu à Sao Tomé-et-Principe depuis le 14 octobre 2018 pour une mission de bons offices, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, Chef du Bureau des Nations pour l’Afrique centrale (Unoca), François Louncény Fall, s’est exprimé le samedi 20 octobre.

Dans sa note parvenue à la Rédaction, François Louncény Fall, se félicite de l’annonce officielle des résultats des élections législatives de Sao Tomé-et-Principe par la Cour constitutionnelle, le 19 octobre, de même que la publication des résultats officiels des élections régionales et locales par le Tribunal de première instance le 16 octobre. Il a pris bonne note de ce que ces résultats confirment ceux provisoires, annoncés par la Commission nationale électorale.

Le Représentant spécial félicite la Cour constitutionnelle et les dirigeants politiques pour leur engagement à respecter la Constitution et la Loi électorale durant tout le processus qui a précédé la proclamation des résultats. Il félicite également les autorités nationales, y compris la Commission nationale électorale, et tout le peuple de Sao Tomé-et-Principe pour la conduite des élections législatives, régionales, et locales le 7 octobre, de manière ordonnée et pacifique.

Louncény Fall appelle toutes les parties prenantes à continuer de faire preuve de maturité politique et à placer l’intérêt national au-dessus de toute autre considération, et de continuer d’œuvrer pour le bien commun et le bien-être des populations. Le Représentant spécial reste convaincu que les autorités de Sao Tomé-et-Principe, y compris le Président de la République, continueront de jouer leur rôle constitutionnel afin de conclure le processus électoral dans un délai convenable et en toute sérénité.