Libreville abritera du 27 février au 2 mars les travaux du deuxième regroupement international des équipes nationales du Programme d’analyse de systèmes éducatifs du Confemen (Pasec).

Libreville accueille le 2e regroupement international des équipes nationales du Pasec. © D.R.

 

84 participants venant de 15 pays francophones d’Afrique subsaharienne se donnent rendez-vous à Libreville du 27 février au 2 mars 2018, pour l’évaluation du Programme d’analyse des systèmes éducatifs (Pasec 2019). Cette rencontre sera consacrée à la préparation des équipes nationales pour la mise à l’essai des instruments et des procédures de collecte.

Organisé par la Conférence des ministres de l’Éducation nationale des États et gouvernement de la Francophonie (Confemen), ce deuxième regroupement international des équipes nationales, après celui du Sénégal en mars 2017, est axé sur des objectifs.

Il s’agit notamment de la présentation des enjeux de la mise à l’essai des instruments du Pasec 2019 et projet de l’enquête sur les enseignements ; la validation d’un calendrier commun pour la préparation et la réalisation des activités de la mise à l’essai 2018 dans les 15 pays.

La rencontre de Libreville sera également mise à profit pour la présentation des livrets de la mise à l’essai et mettre à disposition de chaque pays leur version témoin ; la présentation des procédures techniques de la mise à l’essai aux pays (échantillonnage, formation des enquêteurs, collectes des données, analyse et rapport de la mise à l’essai) ; l’organisation des cas pratiques autour de la formation des administrateurs de test pour sensibiliser les pays aux procédures et, la validation avec les pays les procédures administratives de gestion des fonds délégués.

Le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la Confemen (Pasec) existe depuis 1991. Il met en œuvre des évaluations visant à rendre compte de la performance des systèmes éducatifs des pays membres de la Confemen, en Afrique subsaharienne au Moyen-Orient, Liban et depuis 2011 en Asie du sud-est.