Le ministre de l’Energie a procédé, le 13 mai dernier, à l’inauguration de la nouvelle station de pompage et de traitement d’eau potable située dans le deuxième arrondissement de Lambaréné.

Le ministre de l’Energie, Guy Bertrand Mapangou dégustant l’eau de la nouvelle station de pompage d’eau de Lambaréné, le 13 mai 2017. © D.R.

 

Une nouvelle station de pompage et de traitement d’eau a été inaugurée, ce 13 mai, dans le deuxième arrondissement de Lambaréné, par le ministre de l’Energie, Guy Bertrand Mapangou. D’une capacité de 150 m3/h, la nouvelle station de pompage vient améliorer la qualité de l’eau potable consommée par les populations de Lambaréné.

Cet outil vient surtout renforcer la capacité de production de 90 m3/h précédemment produite par deux forages permettant d’alimenter les habitants de la rive gauche de la ville de Lambaréné.

Construit par l’entreprise Seteg, l’ouvrage favorisera un captage d’eau brute sur le fleuve Ogooué, grâce à l’installation d’une station Opalium de 100m3/h. Ce qui permettra aux populations du deuxième arrondissement de Lambaréné de s’alimenter en eau de qualité.

Une amélioration saluée par le ministre de l’Energie, d’autant que «c’est désormais une eau de qualité qui sortira du robinet», a déclaré Guy Bertrand Mapangou. Pour le membre du gouvernement, «la parole publique n’est crédible que lorsqu’on pose des actes». Par ailleurs, Guy Bertrand Mapangou a annoncé la construction prochaine, d’une canalisation sur 27 km pour une meilleure fourniture et une gestion plus rationnelle de l’eau.

Cette unité tombe à point pour la ville du «Grand blanc» où la qualité de l’eau est décriée depuis plusieurs décennies. Dans cette ville, du moins jusqu’ici, l’eau distribuée par la SEEG n’était pas consommée par les populations. Du coup, les personnes pouvant se le permettre, avaient leurs propres forages à eau.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga