Face à la baisse considérable de la production d’eau estimée à 3.0000m3/jour, occasionnée par la saison sèche, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a mis à exécution depuis le 26 juillet un plan de distribution d’eau dans les ménages.

Les agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon distribuant de l’eau aux populations, Libreville le 26 août 2017. © D.R.

 

Annoncé depuis le mois de juillet par le directeur général Antoine Boo, le plan de distribution d’eau à domicile instauré par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a débuté le 28 juillet.

L’opération adoptée par la SEEG comme solution palliative à la baisse de la production d’eau occasionnée par la période d’étiage, consiste à distribuer gratuitement de l’eau grâce aux camions citernes dans les domiciles.

A cet effet, plus de 10.000 litres d’eau ont été distribués gratuitement aux habitants des zones en situation de stress hydrique, notamment les quartiers autour de la Fondation Amissa, CES Avorbam et Cap Caravane, dans la partie nord de Libreville. L’action s’étendra dans plusieurs autres quartiers des communes de Libreville et Akanda.

Si l’idée de la SEEG ne constitue pas une panacée au problème d’eau auquel sont confrontées les populations, elle devrait tant bien que mal apporter un soulagement à plusieurs familles, d’autant que certaines en sont parfois privées depuis des semaines jours.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga