Après une première semaine riche en «Side Events» et autres conférences, la 22e Conférence des Parties (Cop22) fera place à la semaine de «Haut niveau», à laquelle prendront part plusieurs chefs d’Etat.

Salaheddine Mezouar et Patricia Espinosa (au centre) pendant leur conférence de presse, le 12 novembre 2016 à Marrakech. © Gabonreview

Salaheddine Mezouar et Patricia Espinosa (au centre) pendant leur conférence de presse, le 12 novembre 2016 à Marrakech. © Gabonreview

 

Dressant un bilan d’étape de la première semaine de la 22e Conférence des Parties (Cop22), le 12 novembre dernier à Marrakech, les officiels ont annoncé la tenue à la semaine de Haut Niveau de la Cop22

Accompagné du secrétaire exécutif la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le président de la 22e Conférence des Parties (Cop22) a dressé le bilan de la première semaine de ce rendez-vous planétaire, le 12 novembre dernier à Marrakech.

Vues de la salle pendant la conférence de presse. © Gabonreview

Vues de la salle pendant la conférence de presse. © Gabonreview

 

Le président de la Cop22 s’est ainsi félicité de la ratification de l’Accord de Paris par de nombreux pays. «Bonne nouvelle ! 105 Parties ont ratifié l’Accord de Paris à ce jour et nous encourageons les autres à faire de même», s’est réjoui Salaheddine Mezouar.

Afin d’accélérer la ratification de l’accord, Salaheddine Mezouar a précisé que la présidence avait «soumis l’Appel de Marrakech destiné à accélérer la dynamique de l’Action climatique à toutes les Parties». Par ailleurs, le président de la Cop22 a également présenté, de manière brève, le programme de la deuxième semaine de la Conférence.

«De nombreux chefs d’Etat ont confirmé leur présence à la semaine de Haut Niveau de la Cop22, qui verra se dérouler la cérémonie d’ouverture de la CMA1 (Accord de Paris, ndlr)», a-t-il annoncé. Le secrétaire exécutif du CCNUCC, quant à elle, s’est félicité de la dynamique existante et de l’engagement des Parties pour accélérer l’action en faveur du climat.

Patricia Espinosa a également souligné le fait que les Intended nationally determined contribution (INDC, engagement de réduction d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025-2030 afin de limiter le réchauffement de la planète) aient considérablement augmenté.

«Plus de 90 pays sont passés des INDC aux NDC formelles. Cette transition s’est faite en un temps record», a-t-elle déclaré. «La cérémonie d’ouverture du Segment de Haut Niveau se fera en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-Moon», a ajouté Patricia Espinosa.

La secrétaire exécutive de la CCNUCC a également salué les avancées réalisées pendant la première semaine de la Conférence, précisant que «la Cop22 a présenté de nombreuses mesures climatiques initiées par des organismes non étatiques, et démontré une grande implication de la jeunesse mondiale à Marrakech».

Au sujet de l’Accord de Paris, Patricia Espinosa a insisté sur l’importance de la finalisation des règles de celui-ci, précisant que «le rulebook de l’Accord de Paris doit être finalisé d’ici 2018».