Partiellement émaillé par les flammes, lors des émeutes postélectorales d’août dernier, le palais de l’assemblée nationale sera réhabilité par la Chine. Ce conformément à une promesse de l’Assemblée populaire nationale de Chine, dont le vice-président du comité permanent a récemment séjourné à Libreville.

Le palais Léon Mba avant d’être incendié, le 31 août 2016. © Gabonreview

 

Après son séjour de 72 heures au Gabon, une délégation du parlement chinois a exprimé sa satisfaction à l’issue de mission, le 23 mai dernier à Libreville. Conduite par le vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine, la mission a réaffirmé la décision du gouvernement chinois de réhabiliter le palais de l’Assemblée nationale gabonaise.

«Les autorités de Pékin s’engagent à participer à la réhabilitation du Palais Léon Mba», a affirmé Ji Binxuan. Fruit de la coopération entre la Chine et le Gabon, l’édifice de l’Assemblée nationale avait été partiellement incendié lors des émeutes postélectorales. Par ailleurs, le vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine a évoqué les moments clés de son séjour au Gabon.

«Notre mission a été fructueuse parce que nous avons rencontré les autorités gabonaises», a déclaré Ji Binxuan, peu avant de quitter le Gabon, avec l’ensemble de sa délégation. Composée des parlementaires et d’hommes d’affaires, la mission a notamment été reçue par le chef de l’Etat, le 22 mai dernier à Libreville. Les membres de la délégation chinoise ont également rencontré les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.