Un comité national local a été créé à Libreville pour renforcer l’offre du «made in Gabon» aux Etats-Unis. Jouissant de l’exonération des droits de douanes vers le marché américain, le pays entend améliorer son volume des exportations.

Un comité national créé pour booster les exportations vers le marché américain. ©
Ogooué infos.

 

L’offre du Gabon dans les échanges commerciaux avec les Etats-Unis ne semble pas avoir beaucoup évolué. Depuis l’édition 2015 de l’African growth and opportunity act (Agoa), au Gabon, le pays peine à tirer réellement profit de cet échange commercial avec le pays de l’oncle Sam.

Pour rectifier le tir, le ministère du Commerce, les PME du secteur privé et les artisans, ont entrepris de booster et varier la gamme des exportations et des importations à travers la création d’un comité national. Celui-ci permettra d’élaborer des mécanismes susceptibles de dynamiser les échanges.

Alors que les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et le Gabon représentaient plus de 57 milliards de francs CFA en 2014, ces échanges ont évolué jusque-là à un rythme peu soutenu. Pourtant, sans droit de douanes la marchandise provenant du Gabon peut s’écouler sur le vaste marché américain. Quelle aubaine ! Il suffit juste que ces produits soient déclarés éligibles par leur contenu et leur conditionnement.

Le comité ainsi mis en place ambitionne de contribuer à donner aux produits gabonais une valeur ajoutée, destinée à correspondre aux normes du marché américain. Il mise sur un inventaire local des produits de qualité capables de se conformer aux attentes de ce vaste marché.

Auteur : Alain Mouanda