L’activité médico-chirurgicale d’urologie organisée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), à l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO), s’est achevée le 8 septembre. Sur 250 patients reçus en consultation, 40 ont subi avec succès l’intervention chirurgicale.

L’expert urologue, Eric Jacob Benizri lors d’une intervention chirurgicale sur un patient à l’hôpital d’instruction des armées Omar bongo Ondimba, le 8 septembre. © CNAMGS

 

Plus de 250 patients reçus en consultation et 40 interventions chirurgicales réussies. Tel est le bilan de l’activité médico-chirurgicale d’urologie organisée, du 4 au 8 septembre, par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Conduite par le Dr Eric Jacob Benizri venu de France et des urologues gabonais, cette activité menée en collaboration avec le service de santé militaire, a été initiée par la CNAMGS à l’occasion de la célébration de ses 10 ans d’existence.

Apres 5 jours d’intense activité, l’opération s’achève sur une note de satisfaction, aussi bien pour les responsables de la CNAMGS, les médecins traitants, que pour les patients. Elle a permis à plusieurs personnes d’êtres guéries des pathologies rénales, vésicales, tumorales et prostatites.

C’est le  cas de M Nzaou âgé de 70 ans qui,  après avoir subi une intervention chirurgicale  pour rétrécissement pierreux de l’urètre, dont il souffrait depuis plusieurs mois, a retrouvé son activité mictionnelle normale.

D’où sa gratitude. «Je tiens à remercier la CNAMGS qui selon moi est la plus grande politique mise en place par les autorités que j’ai jamais connue», a-t-il déclaré.

Cette activité  médico-chirurgicale s’inscrit dans le prolongement du partenariat noué entre la CNAMGS et le Dr Eric Jacob Benizri depuis 2014. Un partenariat que l’urologue français juge très excellent et très bénéfique pour les deux parties.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga