Le film gabonais s’exporte : la dernière réalisation de Matamba Kombila sera diffusée à la première édition du festival «Out of Africa Film».

Une scène du film «TéléSourd». © cargocollective.com

Une scène du film «TéléSourd». © cargocollective.com

 

Du 30 octobre au 1er novembre prochain, le Kenya accueille la première édition du festival «Out of Africa Film». Cet évènement mettra en avant des productions d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Il s’agit, pour les initiatrices du projet, à savoir : Rose Wachuka, Wairimu Mwangi et Mumbi Hinga, d’ «attirer le marché international du film vers le Kenya et l’Afrique en général».

Au cours de ce festival qui ambitionne de révéler des réalisateurs africains afin de leur permettre d’atteindre leur meilleur potentiel et de fournir des films originaux et créatifs à une audience internationale, «Telesourd» de Matamba Kombila sera diffusé. Ce court-métrage raconte l’histoire de quatre enfants sourds qui, frustrés par leurs difficultés de communiquer avec leurs familles, décident d’inventer une machine qui leur permettra de briser les barrières de la langue et les préjugés auxquels ils sont confrontés quotidiennement.

Au menu de ce festival, il y aura «L’Art de Ama Ata Aidoo » de la réalisatrice ghanéenne Yaba Badoe, deux courts métrages d’animation «Yellow Fever» de la jeune réalisatrice kenyanne Ng’endo Mukii et «The Legacy of Rubies» de la cinéaste nigérianne Ebele Okoye, «Desmond Tutu: Children of the Light» d’Elizabeth Holloway, réalisatrice américaine…