Pour permettre au Gabon de monter un projet d’adaptation aux changements climatiques, l’Inde lui a octroyé un financement d’un million de dollars, soit 588 millions de francs CFA.

(Illustration) © leblogdestella.over-blog.com

 

Régis Immongault, lors de la table-ronde des partenaires de l’Initiative d’adaptation pour l’Afrique le 25 septembre 2018 à New York.© Facebook/Régis Immongault.

Le Gabon vient de bénéficier d’un financement à titre gracieux d’un million de dollars, soit 588 millions de francs CFA. Ce don de l’Inde set destiné à la mise en place d’un projet d’adaptation aux changements climatiques au Gabon.

L’annonce a été faite lors de la table ronde des partenaires de l’Initiative d’adaptation pour l’Afrique, tenue le lundi 25 septembre 2018 à New York, en marge de la 73e Assemblée générale des Nations Unies.

Présidée par le ministre gabonais des Affaires étrangères, Régis Immongault, cette table ronde a également servi de cadre à la présentation des résultats du premier rapport sur l’état d’adaptation de l’Afrique aux changements climatiques.

Réalisé avec la collaboration du Gabon, du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) de l’Initiative d’adaptation pour l’Afrique, ce rapport révèle que «7 des 10 pays les plus menacés par le changements climatiques se trouvent sur le continent africain». Et «en dépit des engagements internationaux, les pays africains investissent eux-mêmes pour lutter contre les changements climatiques à hauteur aujourd’hui, de 2% de leur PIB en moyenne», indique le rapport.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga